Doit-on enterrer Internet Explorer 6

powered by WordPress Multibox Plugin v1.3.5

Si il y a bien un navigateur internet qui a su faire transpirer et rager les développeurs web, c’est internet explorer 6. Ce navigateur apparut fin 2001 n’a pas eu de successeur chez Microsoft avant 2006 avec l’arrivée de la version 7. Connu pour son approche très « particulière » des standards du net et s’imposa sur la toile avec près de 80% de part de marché en 2004.
Dans ces conditions, un site internet ne pouvait pas se permettre d’être incompatible avec IE6.

Aujourd’hui en 2010, on peut croire que nous sommes débarrassé de cette vérole dans nos développements web.
Ce n’est peut-être pas si simple.

Internet explorer 7 et 8 ont grandement favorisé une adoption des standards dans le développement internet, rendant la réalisation d’un site internet grandement simplifiée. Un projet bien conçut dès le départ sera rapidement compatible avec les navigateurs les plus représentatifs du web.

D’après un relevé de statistiques fait sur le mois de janvier sur les sites dont j’ai la gestion, IE6 représente environ 9% de part de chargé mais perd des parts depuis des mois. Tendance à la baisse qui s’est accéléré ces 6 derniers mois.

Mais doit-on oublier de le rendre compatible ou du moins exploitable avec ce bon vieil ancêtre IE6 si celui-ci tend à disparaitre?

Tout dépendant de l’orientation de votre site internet.
- Site perso et autres vous pouvez oublier IE6 car même si vous perdez des visites a cause de votre incompatibilité avec IE6.

- Site institutionnels et commerce électronique n’oubliez pas que derrière ces 9% de IE6 qui visitent votre site, c’est 9% de visiteurs et c’est surtout 9% de clients potentiels donc de chiffre d’affaire. Quelle société peut tirer un trait sur une part si important de chiffre d’affaire ? Car un utilisateur de IE6 commande autant que les autres.

En conclusion, Internet explorer 6 n’est pas encore enterré même si la mise en bière est proche. J’ai encore quelques mois devant mois avant d’arrêter de hurler et de vomir sur Microsoft pour avoir eu l’idée sortir cette horreur en 2001 et d’avoir attendu si longtemps avant de lui donner un petit frère. Personnellement, j’ouvrirai une bonne bouteille le jour où il ne fera plus que 1% de part de marché.

Bon nombre de gros sites communautaires ont déjà indiquer qu’ils ne font plus rien pour rendre leurs plateforme compatible avec IE6 dans leurs développements. Cette démarche va surement accélérer sa disparition mais en attendant il faudra faire avec.

Laisser un commentaire